Samedi 9 avril 2022, le club organise le Master de Vaujany. Après un premier acte majoritairement français, la seconde édition de la compétition se veut plus internationale. Présentation des trois premières participantes.

Après la victoire de la brésilienne Nathalie Moellhausen en 2021, Grenoble Parmentier souhaitait encore plus internationaliser son plateau de participantes pour 2022. Huit françaises sont attendues et côtoieront 8 tireuses de rang international. « Face à la réduction des épreuves internationales cette saison, il était important de proposer un événement au plateau mondial. Les participantes recherchent cette opposition et ces confrontations pour garder le rythme » précise Didier Marguerettaz. Ainsi, le club peut déjà compter sur la participation Isis Washington (USA), Sara Fernandez Calleja (ESP) ainsi que les grenobloises Aliya Luty et Océane Tahé. D’autres noms seront annoncés dans les prochains jours.

Sara Fernandez Calleja (Espagne)

L’espagnole de 28 ans est bien connue en France. Licenciée au club de Saint-Gratien avec qui elle dispute le championnat de France par équipe N1, Sara Fernandez Calleja est également une habituée du circuit international. Sa première coupe du monde chez les seniors remonte au 31 janvier 2010 à Göteborg en Suède. Depuis elle progresse régulièrement au classement mondial où elle est aujourd’hui au 126e rang.

Isis Washington (USA)

Isis Washington – Crédit : Laurence Masson – NEC Escrime

Âgée également de 28 ans, Isis Washington va découvrir Vaujany dans quelques jours. La jeune américaine, licenciée à la VGA St Maur est actuellement 70e au classement mondial. En ce début d’année 2022, elle enchaîne les classements prometteurs : 15e de la coupe du Monde de Barcelone en février et 24e à Budapest le 5 mars dernier.

Aliya Luty et Océane Tahé, la touche grenobloise

Faut-il encore les présenter ? Comme en 2021, Aliya Luty et Océane Tahé représenteront les chances grenobloises lors du prochain Master de Vaujany. Les deux jeunes femmes (22 et 25 ans – photo) sont actuellement 32 et 97e au classement international. Nos internationales françaises réalisent un début de saison prometteur, tant en coupe du Monde que sur le circuit français. 6e et 4e l’an passé pour la première édition, nos grenobloise auront à cœur de faire mieux.

One thought on “Un Master de Vaujany international”
  1. […] Après Isis Washington, Sara Fernandez Calleja, Aliya Luty et Océane Tahé, nous vous dévoilons aujourd’hui trois nouvelles participantes du Master de Vaujany. Parmi elles, nous retrouverons la plus grenobloise des polonaises, Renata Knapik-Miazga, sa compatriote Anna Mroszczak et la colombienne Maria De Los Angeles Jaramillo Quevedo. […]

Comments are closed.